Saint-Jacques la Légende

Compostelle ou le champ d'étoiles...

La légende du tombeau ou pourquoi les pèlerins marchent-ils vers St-Jacques ?

Jacques pêche sur la "Mer de Galilée" en compagnie de son frère, Jean l'Evangéliste, quand il entend l'appel du Christ. Sans hésiter, il le suit. Devenu apôtre, Jacques le Majeur entreprend d'évangéliser l'Espagne.
La légende raconte qu'après avoir été martyrisé et exécuté, ses disciples auraient transporté son corps à Iria Flavia, en Espagne.

Au IXe siècle, l'ermite Pelayo observe plusieurs nuits durant, une mystérieuse pluie d'étoiles au-dessus d'un champ. Découvrant sur ce même lieu un monument funéraire, il en avise l'évêque Théodomine qui, après l'exhumation d'un corps, considère qu'il s'agit bien de celui de l'apôtre Jacques le Majeur.
Ce lieu prendra le nom de Compostelle : le champ d'étoiles, campus stellae. Un culte va naître. Il s'étend progressivement à toute l'Europe. Dès la fin du XIe siècle, une des plus importantes cathédrales romanes d'Europe est édifiée sur ce site. Des milliers de pèlerins commencent à s'y rendre.

Au Moyen-Age, la route est longue est difficile. Le pèlerin se rend à Saint-Jacques par ferveur chrétienne, la souffrance ne lui fait pas peur. Il faut avancer... sans carte, ni guide !
La faim, la fatigue, la peur des pillards et la maladie sont autant d'épreuves à surmonter.
Le soir venu, le pèlerin cherche un lieu d'accueil : une hostellerie pour les plus fortunés, l'hôpital pour les malades ou les plus démunis.

Aujourd'hui, tous les chemins sont balisés et sécurisés, les pèlerins sont souvent bien équipés. De nouvelles motivations sont apparues : le ressourcement, la quête de soi, l'aventure, la découverte, la rupture avec le monde moderne. La tradition d'accueil se perpétue dans les refuges et gîtes d'étapes.

Pelerin de Saint-Jacques-de-Compostelle assis sous les arcades à Navarrenx en Béarn Pyrénées

A glisser dans votre sac à dos...

Idée de sortie

Anes de l'Arradoy

12.00 €

à partir de
Ispoure